Devenez fan de L'Obs'

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
L'actu régionale sur
notre Twitter
filetbarrenav

Rieulay : une animatrice pour les sourds et malentendants à la Maison du terril


14/03/2009 17:09:45

Céline Colpaert forme avec Eve Bruniau l'équipe d'accueil. Sa particularité : apporter ses connaissances aux personnes sourdes et malentendantes.

Rieulay : une animatrice pour les sourds et malentendants à la Maison du terril
La Maison du terril de Rieulay s'agrandit. Pas dans ses locaux. Mais au sein de son équipe d'accueil.  Une dizaine de jours après avoir rouvert ses portes pour la saison 2009. Céline Colpaert vient de rejoindre Eve Brumiau en tant qu'hôtesse d'accueil et animatrice tous publics. Tous publics, le terme correspond parfaitement à cette jeune Orchésienne de 27 ans. Elle est apte à présenter les expositions mais aussi la richesse du bassin minier aux touristes sourds et malentendants. Une première à Rieulay.
 
« C'est une opportunité d'avoir Céline avec nous »
 
« Nous cherchions quelqu'un pour l'ouverture de la nouvelle saison, indique Eve Brumiau. Elle a été accueillie à bras ouvert par la municipalité parce qu'il y avait ce plus. C'est une opportunité d'avoir Céline avec nous. » Céline a rejoint la Maison du terril à la mi-février afin de s'acclimater à son nouvel environnement. « C'était l'occasion pour me familiariser sur l'histoire des terrils et celle du bassin minier », explique-t-elle. Pas encore très au point sur la question, Céline met toutes les chances de son côté pour être incollable d'ici à quelques semaines. « Quand on aime bien, on apprend vite », se justifie-t-elle.
 
« Les professeurs sont sourds. Alors, il nous explique jusqu'à ce que
l'on comprenne »
 
Apprendre le langage des signes n'a pas été de tout repos. Céline a découvert cette option lorsqu'elle étudiait à la faculté de Lille 3. Titulaire d'une Licence en science de l'éducation, l'Orchésienne a gravi peu à peu les barrières de la discipline. « Ça a été un véritable déclencheur, souligne-t-elle. J'ai accroché avec le professeur. Et cela m'a donnée l'envie de travailler avec des sourds et malentendants. » Parce qu'il faut savoir qu'il n'y a pas 36 solutions pour apprendre et intégrer le langage des signes : « Les professeurs sont sourds. Alors, il nous explique jusqu'à ce que l'on comprenne », indique Céline.
 
« Le plus dur reste le vocabulaire. Il faut en intégrer un maximum.
Mais ça reste assez compliqué » 
 
Mais Rieulay n'accueille pas tous les jours des personnes déficientes. « Le plus dur reste le vocabulaire. Il faut en intégrer un maximum. Mais ça reste assez compliqué », observe Céline. Alors pour ne pas perdre la main, elle se rend, chaque mercredi soir dans un café-sourd à Lille. « La pratique du langage des signes est très difficile. Dans ce café, je me perfectionne et je mets en pratique ce que j'ai appris à la faculté », ajoute-t-elle.
Même si cela ne posait pas trop de difficultés d'accueillir des groupes de personnes handicapées, Eve Brumiau ne peut que se réjouir de l'apport de Céline à la Maison du terril. « Dans les années passées, on accueillait des personnes déficientes mentales ou physiques. Pour leur expliquer nos expositions, il n'y avait pas d'autres moyens que de transmettre nos informations aux accompagnateurs qui les diffuser à leur tour », se souvient Eve.
Le baptême du feu de Céline s'est déroulée, mercredi après-midi, avec un groupe du centre de loisirs de Somain. Anxieuse Céline ? « Oui, un peu. Je crains le regard des petits par mon manque de savoir », se justifie-t-elle. Eve Brumiau fera une parfaite tutrice, elle qui connaît la Maison de fond en comble.
 

Il faut être membre pour poster des commentaires


Kingsman - Services secrets : ça sent la bonne surprise…
A moins que vous soyez un fan dInspecteur Lewis ou que vous suiviez The smoke, il y a peu de chance pour que vous connaissiez Taron Egerton avant de lire cet article. Pas grave, le héros de Kings...
Maintenant ou jamais : braqueuse par nécessité
Quand on est mère de famille, en principe, on ne braque pas les banques… La rencontre Bekhti-Duvauchelle sannonce passionnante. Maintenant ou jamais, en salles le 3 septembre.